07
Sep
07

Arts martiaux artistiques

Etre « artiste », c’est aussi s’intéresser à l’Art sous toutes ses formes. Et quelle discipline peut mieux se prétendre revendiquer cette appartenance que les ARTS martiaux ? Les « Arts martiaux ». Cette noble discipline occupe une grande place dans ma vie. Outre le fait qu’elles nous permettent – du point de vue du profane – de nous « défendre », les Arts martiaux possèdent une multitude de vertus dont on ne prend conscience que si l’on les pratique…

Je suis moi-même ceinture noire de Taekwondo et récemment pratiquant de Kung-Fu Wushu. Tous deux ont des styles et des origines différents et pourtant complémentaires : l’un est principalement axé sur le jeu de jambes tandis que l’autre travaille chaque partie du corps en englobant les maniements d’armes ! Tous deux sont néanmoins « traditionnels », nés d’un besoin historique de survie et/ou de guerre. Parallèlement à ces Arts matiaux traditionnels, a émergé depuis une dizaine d’année maintenant, une « variante » dite « Arts martiaux artistiques ».

Tout comme ses ancêtres traditionnels, les Arts martiaux artistiques répondent aussi à des besoins de son temps : le show, le spectaculaire, le « je t’en mets plein les yeux ». En effet, les Arts martiaux artistiques puisent dans les techniques de divers styles traditionnels (taekwondo, kung-fu wushu, viet vo dao, karaté, capoeira,…), les extrapolent, les rendent plus virvoltants, plus spectaculaires. Le but n’est plus ici de « se défendre » ou « être efficace contre un/plusieurs adversaire(s) », mais d’offrir un mouvement, une chorégraphie qui est visuellement spectaculaire et impressionnante à voir.

Mais à quoi ça sert ?

D’abord, pour se faire plaisir ! Un trickser (le pratiquant de cette discipline) est celui qui veut repousser ses limites toujours plus loin dans l’acrobatie, dans le style qu’il a choisi. Ensuite, d’un point de vue strictement « alimentaire », le statut de « trickser » est très facilement compatible avec le métier de cascadeur ! Que ce soit pour les spectacles ou dans les films d’actions, les compétences d’un comédien-cascadeur pratiquant les arts martiaux sont très prisées des grosses productions.

A ce sujet, j’en viens à vous parler d’une équipe (voire THE équipe) de cascadeurs-trickers qui déménagent tout sur leur passage : la CASCADE DEMO TEAM. Que puis-je dire de plus à part qu’ils ont su faire un bon mariage du fun, des arts martiaux, de bonnes références (Danny the Dog, Banlieue 13, le pacte des loups, etc.), de l’amitié et d’un bon sens de savoir-vivre. Mais comme on dit dans le métier : « une image vaut mille mots », je préfère vous laisser le constater par vous-même par ce sampler :

Je manquerai également à tous mes devoirs de beau-frère si je ne vous parlais pas de Thong BUI, comédien-cascadeur et tête-brûlée, qui perce lui aussi dans le milieu. Lui aussi collectionne de belles références cinématographiques notamment pour avoir été la doublure de de Jet Li dans Danny the Dog. Le voici en action :

Souhaitons à tous de réussir dans leurs rêves et d’en trouver d’autres…

En ce qui me concerne, j’arrive à faire une roulade avant quand je suis en grande forme…….

Publicités

6 Responses to “Arts martiaux artistiques”


  1. 8 septembre 2007 à 8:02

    Hey hey Van !!
    Très bon post que tu nous fait là.
    Je pousserai la comparaison entre arts traditionnels et artistique (ou moderne dirons nous). Les AM traditionnels ont également une vertu thérapeutique. par exemple dans le kung fu ou le tai chi (AM Chinois), les mouvements exécuté cooronées avec la respiration permet de mobiliser le Chi (ou Qi qui signifie énérgie) au travers du corps. Une pratique régulière permet de renforcer le corps de l’exétrieur , on parlera d’AM externe comme le kung fu, tkd etc… ou bien de l’intérieur et on parlera d’AM interne (tai chi, bagua…). Je m’explique, les AM externes renforceront les os, les muscles et les articulations, les AM internes agiront directement sur les organes vitaux (foie, coeur, yeux etc). Une pratique quotidienne garantie une bonne santé physique et une résistance accrue aux aggréssions extérieures.

    Les AM artistiques auront plutôt un effet inverse. Les multiples sauts ont tendance à abimer, articulations et ligaments fragilisant l’ensemble du corps. Tant que l’on est jeune ca va mais la prise d’âge peut réveiller des douleurs et des traumas du à la pratique. Il est recommandé de faire un entrainement physique au départ pour renforcer l’ensemble du corps face aux chutes et avoir une condition physique excellente (souplesse, détente, cardio, abdos). Sur ce que j’ai pu voir des pratiquants, beaucoup pratique sur un sol non adapté et peuvent faire énormément de chutes.

    Je crois que j’ai tout dit, certains complèteront surement mes dires selon leurs points de vue. Pour ma part je pratique le kung fu depuis 11 ans maintenant et ne suis tombé malade que durant les brefs périodes ou je me suis arreté de m’entrainer. J’ai également pratique les AM artistiques, la capoeira et le tai chi chuan.

    Oh et Van, dans le kung fu on travaille avec tout le corps au travers de différents styles de combat imitatifs (animaux) ou non. On dénombre plus de 400 écoles différentes. Quand aux armes, on ne se limite pas aux armes tranchantes mais à tout les objets pouvant être utilisé pour se défendre (Rapellez vous Jacky Chan) comme le baton, la chaine, la corde, l’éventail, la flute, la pipe etc… On dénombre 18 armes de bases et 108 armes au total (sans compter les objets de la vie courante).

    Voilà tu as une décription un peu plus compète 😉

    keep the good work Van, see you soon à l’entrainement

  2. 8 septembre 2007 à 8:04

    Oh je rajoute, un grand bravo à la CASCADE Démo Team, je sui toujours ravi de voir a quel point vous évoluez dans le bon sens et garder un bon esprit. J’éspère avoir l’occasion de vous revoir tous très prochainement
    Et pour Mr beau frère je dit…wouaw, amazing !!! Je veux le voir en vrai haha :p

  3. 8 septembre 2007 à 11:01

    Merci pour cette présentation des arts martiaux artistiques… Je suis très admiratif de la Cascade Demo Team et je reconnais qu’ils font vraiment des très bons shows… Même si je fais, moi aussi, du Taekwondo, je ne pense pas arriver à faire une acrobatie comme ça dans ma vie, m’enfin… Ca fait toujours plaisir à regarder… 🙂

  4. 9 septembre 2007 à 9:17

    Thx GuiZm0 pour ton expertise complémentaire sur le Kung Fu Wushu.

    Je voudrais juste réagir par rapport à ton point de vue sur les Arts martiaux artistiques qui dit : « […] Les AM artistiques auront plutôt un effet inverse. Les multiples sauts ont tendance à abimer les articulations et les ligaments fragilisant l’ensemble du corps. »

    C’est vrai qu’avant de maîtriser un bon trickz et de le placer dans une « form » (terme équivalant à « tao », « kata », « quyên »…), il faut d’abord une bonne dose d’adrénaline, d’efforts, de sueurs et de… chutes ! Et qui dit chutes, dit forcément risque de blessures, entorses, etc. C’est vrai que le corps est mis à rude épreuve à ce moment là. Mais tout ça ne s’appelle pas tout simplement… « l’entraînement » ? Les gymnastes n’ont jamais été pointés du doigt pour la dangeurosité de leur discipline. Les pratiquants d’arts martiaux traditionnels sont enviés pour les bienfaits qu’ils apportent à leur corps (en général ^^). Alors pourquoi la combinaison des 2 serait négative pour celui qui fait les AM artistiques ?

    Non, je pense que les AM artistiques, en tant que discipline, n’abiment ni ne fragilisent le corps et ses articulations mais plutôt la manière dont les trickzers s’entrainent !

    Il ne faut surtout pas oublier que la majorité des trickzers ont une moyenne d’âge de 17-22 ans. A cet âge là, si l’on n’est pas bien cadré par un coach compétent, livré à soi-même, on est plutôt du genre : « Allez ! je me jette et on verra après… ». Dans ces conditions, « oui », tu as raison : les AM artistiques bousillent doucement mais sûrement ton corps.

    Maintenant, si l’on considère les choses avec plus de maturité et plus de connaissances sur les limites de son corps, on peut très bien perdurer dans la discipline et en vivre avec : je pense là, encore une fois, au métier de cascadeur professionnel, de chorégraphe de combats scéniques, etc.

    Voilà, je voulais juste apporter une nuance qui me semblait importante à signaler. 😉

    V@n

  5. 5 Tauboun
    10 septembre 2007 à 10:46

    Jolie article 🙂

  6. 8 août 2008 à 6:31

    Woh, décidément, j’apprécie vraiment cette discipline, qui, sans contexte, en met plein la vue =)
    Pour ma part, ayant 15 ans et cherchant à découvrir un nouveau sport, je m’y intéresse beaucoup, même si je crains de ne trouver aucun club y proposant dans mon département.
    Plutôt d’accord avec toi V@n, certains peuvent trouver ça trop dangereux, mais la gym, qui est une discipline tout autant impressionnante pratiquée à haut niveau peut elle aussi provoquer de beaux dégats. J’en fais moi-même (a très bas niveau xD), et un gars du club est devenu tétraplégique (sauf erreur, je crois que c’est ça…) à la suite d’une chute en barre fixe. Généralement, c’est le genre de sports où, si on souhaite vraiment progresser, il faut accepter la prise de risque.
    Thong est vraiment impressionnant, chapeau, je suppose qu’il n’a pas du compter le nombre d’heure d’entrainements ! Ces prouesses en salle de gym m’ont vraiment clouée sur ma chaise ! Vraiment, merci pour ton article !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :